Outils pour utilisateurs

Outils du site


effsoc:valma:voyage

Le voyage en images et commentaires

Ce vélo fabriqué en 2011 était trop long pour Valérie. Raccourcissement en cours de la baume.

Le coffre ça se coud…

On est de plus en plus prêts.

Vendredi 13, 1ère soirée sur l'effondrement.

18 avril, c'est parti !

Pyrénées ou pose pipi, au choix.

Un champ moitié glyphosaté, l'agriculteur c'est peut-être converti au bio au milieu du champ.

Etape chez D&R, brebis et vaches en bio depuis 25 ans. Ils sont pas optimistes pour la suite de l'aventure humaine.

Une ferme qui pose en mode post-effondrement.

21 avril, on est à Auch…

…en transition. Le soir un super débat avec des avis aussi différents que musclés : transitionneurneuses, Alternatiba, respirien, blasé(e)s, çavapétiste, adepte du complot, du bateau ivre (Marc), de la transition intérieure (Valérie)…

C'est reparti vers Paris par le chemin pas le plus court.

24 avril, on lâche du lest chez la grand-mêre, 4kg.

25 avril, Toulouse, 100 personnes ! Super soirée.

Forcement, on s'arrête, on discute et on se prend en photo.

La pomme à l'échelle industrielle.

27 avril, centrale nucléaire de Golfech, 1 jour trop tôt pour la manif annuelle.

Bisoux ; cailloux dans les genoux ; genoux dans les choux.

Donc train.

Pause kiné et mécanique vélo à Bergerac.

Il y pas que nous qui nous interrogeons.

C'est reparti, avec le soleil, le genou huilé, les vélos chargés.

Dans un éco-hameau.

Val et Noé dépassent un cycliste qui prend le temps de vivre.

Un boite à livre incroyable dans un petit village…

…qui à aussi un jardin “incroyable comestible”.

Dans un autre éco-hameau, chez l'artiste de la bande.

15 mai. Arrivée à Limoges.

Notre société dans 20 ans ?

Enfin l'hiver qui s'éloigne, notre 1ère soirée bivouac.

Dans un village ente Creuse et Indre.

Les joies du GPS.

21 mai, biodiversité dans le centre de la France.

Drogueuse. En mai, met ce qu'il te plaît.

Cathédrale de Linard.

25 mai, centrale de Belleville (point de vue).

La même vue de près.

Sculpture monumentale dans la forêt de Milly (IdF).

Incroyable comestible en banlieue. L'autonomie alimentaire de Paris progresse.

La CGT aussi, sur l'empreinte écologique française.

D'ailleurs, ils mettent au point des équipements Low-tech.

La suite : Départ du tour Alternatiba et notre retour.

effsoc/valma/voyage.txt · Dernière modification: 2018/11/14 09:16 par atnb